Coronavirus (COVID-19)

France Spain
Plateforme numéro vert : 0800 130 000 (en français – ouvert 7j/7 de 9h à 19h, appel gratuit)

Mise à jour le mercredi 25 mars

En application de l’état d’urgence sanitaire, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité[1] dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; soin des patients atteints d'une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative

Y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires…) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèce

Les deux documents nécessaires pour circuler sont disponibles :

l'attestation individuelle, à télécharger au format PDF (73 ko), au format DOC (16 ko), au format TXT (1 ko) ou à reproduire sur papier libre. Elle doit être remplie pour chaque déplacement non professionnel ;

l'attestation de l'employeur, au format PDF (227 ko), au format DOC (18 ko) ou au format TXT (2 ko). Elle est valable pendant toute la durée des mesures de confinement et n’a donc pas à être renouvelée tous les jours.

Les infractions à ces règles seront sanctionnées d'une amende de 135 euros avec une possible majoration à 375 euros et 1 500 euros en cas de récidive. En cas de doute sur ces restrictions de déplacement, vous pouvez consulter les questions / réponses en cliquant ici.

Attention à vos données personnelles, n'utilisez pas de support numérique pour vos attestations. Seuls le document officiel du ministère de l'Intérieur ou une attestation sur l'honneur sur papier libre peuvent être utilisés comme justificatifs.

Municipale 2020 - 1er tour

Dimanche 15 mars
Inscrits 363
Abstentions 133
Votants 230
Blancs ou nuls 29
Exprimés 201

Liste des candidats

Voix % Exprimés
Mme APPÉRÉ Morgane 162
80,60%
80,60%
M. BARONNET Laurent 166
82,59%
82,59%
M. BAUDOU Benoît, Philippe 113
56,22%
56,22%
M. BAYLET Damien 117
58,21%
58,21%
M. CLERGERIE Thierry 123
61,19%
61,19%
M. DUFFOURD Christophe 143
71,14%
71,14%
M. ENGLERT Michel 126
62,69%
62,69%
M. FIGUEIREDO Luis 125
62,19%
62,19%
M. LACABANE Corentin 155
77,11%
77,11%
Mme LANASPA Laetitia 123
61,19%
61,19%
M. LAURENT Rémy 125
62,19%
62,19%
M. MERILLOU Michaël 122
60,70%
60,70%
Mme PITRE Annie 140
69,65%
69,65%
Mme POISSEL Juliette 156
77,61%
77,61%
Mme POLLET Sandrine 118
58,71%
58,71%

 

Découvrez nos autres vidéos:
Histoire de la FNBPC
Valse avec ton patrimoine

Le village fut donné à l’abbaye du Dalon, à Sainte Trie, en 1219.

Le Nom de Salagnac est d’abord écrit Salanac en 1219 ; il représente un nom de personne gallo-roman suivi de –acum, Salanus, bien attesté dans l’ancienne Rome. L’étang de Born, noté également en 1219 (Stagnum de Born), se trouve dans la forêt du même nom qui, avec une étendue de presque cent hectares, séparait le Périgord, le Haut et le Bas Limousin. Ce Born vient probablement d’un préceltique borna « cavité, trou » (occitan borna), de même origine que Born dans SAINTE-SABINE-BORN.
A Bellegarde, au bord de la forêt domaniale, des traces de construction marqueraient l’emplacement du château médiéval où la tradition situe la naissance du seigneur-troubadour Bertran de Born; aux alentours de l’an 1140. Ce grand seigneur, homme de guerre et troubadour, Bertrand de Born, surnommé le « Tyrtée du Moyen-Age », possédait avec son frère le château de Hautefort.

Jusqu’en 1602, Salagnac dépendait de la seigneurie vicomtale de Moruscles à Génis, mais les abbés du Dalon y possédaient aussi des droits.

En 1184, les moines avaient bâti un moulin adossé à la chaussée de l’étang de Born. Il existait encore en 1754 avec ses deux meules pour moudre le seigle. Un autre moulin dit de Salagnac, fut donné à la célèbre abbaye du Dalon. Les archives permettent d’en localiser un troisième en 1448 au lieu-dit « Sarrazanas », déjà signalé en 1120.

Au lendemain de la Révolution, cette commune de la Corrèze passe au département de la Dordogne par décret du 23 août 1793.

Après la 1ère Guerre Mondiale, vint la nécessité de lutter activement contre le grand mal de l'époque qu'était la tuberculose et aussi d'aider à la réinsertion socio-professionnelle des soldats gazés durant le conflit.

La Fédération Nationale des Blessés du Poumon et Chirurgicaux (F.N.B.P.C.) à l'instigation de son secrétaire général, Albert Delsuc, souhaitait la création d'une cité sanitaire unique en son genre, devant correspondre aux critères de la cité-jardin, et permettant aux pensionnaires de mener une vie familiale et professionnelle tout en étant soignés.

La cité Clairvivre sortira de terre entre 1931 et 1933, sur les plans de l'architecte Pierre Forestier.

La gestion de la Cité fut confiée à la Société "La Maison des Blessés du Poumon" (S.M.B.P.) dont l'administrateur était Albert Delsuc lui-même.Avec la disparition progressive des soldat gazés lors de la guerre de 1914-1918, la cité se transforma progressivement en un sanatorium classique.À partir de 1937, elle accueillera, tout en continuant à fonctionner, de nombreux réfugiés tels que des blessés de la Guerre d'Espagne.Puis en 1939 et 1940, les Hospices Civils de Strasbourg investissent les lieux, accompagnés de réfugiés alsaciens et lorrains. Ceux-ci quittèrent Clairvivre au début de l'année 1945.A partir de 1966, la S.M.B.P. créa un Centre d'Aide par le Travail (CAT) destiné à accueillir des personnes handicapées adultes. Ce CAT s'agrandira progressivement au détriment du sanatorium (qui fermera définitivement ses portes en avril 1980), pour accueillir des personnes handicapées physiques de toute nature.

Suite à d'importantes difficultés financières, la S.M.B.P. devra abandonner la gestion de Clairvivre à l'Etablissement Public Départemental constitué le 1er avril 1980.

Aujourd’hui, l’Etablissement Public Départemental est constitué d’un :

D’un Établissement ou Service d’Aide par le Travail (ESAT Bertran de Born) encore dénommé CAT,
D’un Foyer d’Hébergement,
D’un Centre de Rééducation professionnelle 
D’un Service d’Aide Médico-Sociale pour Adulte Handicapé (SAMSAH).
Salagnac, c’est aussi, son église romane de la première moitié du 12ème siècle, sa fontaine Saint Martin, son cimetière des pauvres.

Salagnac

Cité de Clairvivre
24160 Salagnac
05 53 52 48 85
05 53 52 53 89

Horaires d'ouverture Mairie


Lundi :
9H00 - 12H00      13H00 - 17H30

Mardi, mercredi, jeudi :
8H30 - 12H00      13H00 - 17H30

Vendredi

8H30 - 12H00     13h00 - 16H30


Pays d'art et d'histoire Comunauté de communes Causes et Rivières

Numéros d'urgence

(24/24h) Appel gratuit

  • SAMU15
  • Police - Gendarmerie17
  • Pompiers18
  • Numéro d’urgence européen
    (permettant d’accéder aux trois services ci-dessus)
    112
  • Urgences sociales (ou "SAMU social")115
  • Enfants disparus116 000
  • Enfance maltraitée119
  • Personnes sourdes ou malentendantes114

Informations Coronavirus

gouvernement.fr/info-coronavirus

Election 2020